Lutte contre le sida et promotion de la santé sexuelle

Dans cet article pour Santé conjuguée consacré aux LGBTQI+, Charlotte Pezeril revient sur les transformations importantes des enjeux de la lutte
contre le VIH/sida ces dernières années. D’une part, les progrès médicaux et thérapeutiques consacrent le nouveau paradigme du « traitement comme prévention » : une personne séropositive sous traitement ne transmet plus sexuellement le VIH. D’autre part, les stratégies de prévention intègrent l’importance des droits et de la non-discrimination des personnes séropositives et des minorités sexuelles, sans toujours y parvenir malheureusement. Aujourd’hui, il s’agit d’insister sur la nécessité d’une approche positive et globale de la santé sexuelle.
Plus d’info

Approches féministes des innovations médicales dans le champ du VIH/sida : une histoire à quatre temps

Charlotte Pezeril revient dans cet article sur les approches féministes, principalement anglophones, qui ont permis à la fois de mieux comprendre les enjeux de la vie avec le VIH et des politiques publiques mises en place depuis les années 1980, mais aussi d’éclairer d’un point de vue théorique les interactions entre le biologique et le sociologique. Ces apports rendent dès lors possible le découpage de l’histoire de la lutte contre le sida en quatre temps, à partir d’une conceptualisation des innovations médicales, de leur reconnaissance (ou non) et des effets qu’elles produisent.
Plus d’info

Racisme et sida, même combat !?

La gestion politique de l’épidémie depuis les années 1980 est en partie responsable des représentations que le sida a générées en Belgique. Etant considérée comme une maladie africaine, le sida pose inévitablement la question des liens entre la Belgique et son ancienne colonie le Congo RDC, ex-Zaïre. On s’intéressera ici d’une part, à la désignation d’un virus dit africain comme menace publique, d’autre part, à l’invisibilisation des migrants africains séropositifs.
Plus d’info

Étude des signalements de mutilations génitales féminines en Belgique : les défis opérationnels d’une recherche sensible

En Belgique, en 2012, une recherche-action sur les signalements de filles à risque d’excision a été initiée. Les différentes étapes de la recherche – l’échantillonnage, l’accès au terrain et la collecte des données, l’analyse et la diffusion des résultats – ont été jalonnées de questionnement liés à la problématique jugée « sensible » – cela touche à la sexualité – aussi bien pour les familles concernées, que pour les professionnels ou les institutions au pouvoir.
Plus d’infos

Comment mieux comprendre et gérer les signalements de filles à risque de mutilations sexuelles féminines en Belgique ?

Cet article de 2014 présente les résultats d’une recherche-action, initiée par le réseau des Stratégies Concertées de lutte contre les MGF (SC-MGF) avec l’appui de l’Observatoire du sida et des sexualités en juin 2012 , qui avait pour objectif d’étudier les différentes cas de signalement pour des situations d’excision ou de risque d’excision de filles et de femmes en Belgique et les actions prises afin de pouvoir analyser les freins ou les leviers à un accompagnement adéquat des familles.
Plus d’infos

Les discriminations des personnes séropositives sont toujours une réalité !

Malgré les évolutions thérapeutiques et les discours sur la « banalisation du sida », la première enquête quantitative sur les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH/sida en Belgique francophone montre que les discriminations et la stigmatisation perdurent. Sous quelles formes et dans quels secteurs sont-elles les plus fréquentes ? Comment estimer leur impact sur la qualité de vie des personnes séropositives ?Plus d’infos

A Congolese Virus and Belgian Doctors? Postcolonial Perspectives on Migration and HIV

Fruit d’une collaboration entre une militante congolaise dans la prévention du VIH et une anthropologue française, cet article veut engager une réflexion sur les liens entre la Belgique et son ancienne colonie le Congo/ Zaïre, autour de la problématique du VIH/sida, à la fois sous l’angle des représentations que le sida a générées, mais aussi de la gestion politique de l’épidémie et de son évolution depuis les années 1980. Il analyse plus précisément comment les migrants congolais séropositifs ont été appréhendés, traités et autorisés (ou non) à s’installer en Belgique. Il montre comment l’épidémie de VIH/ sida va être essentialisée comme une “maladie africaine” en Belgique; légitimant ensuite l’instauration du dépistage obligatoire du VIH pour les étudiants.
Plus d’infos

Bientôt un Plan national de lutte contre le VIH/sida

Comme le montrent les données épidémiologiques collectées par l’Institut scientifique de santé publique, l’épidémie de VIH/sida continue à progresser en Belgique. Les responsables politiques ont pris la mesure de l’enjeu. En juin 2012, à l’initiative de Laurette Onkelinx, Ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique, la Conférence interministérielle (CIM) santé a pris l’engagement d’élaborer un plan national sida pour l’année prochaine. Ce plan couvrira la période 2013-2018.
Plus d’infos