Plan chem ? Plan slam ? Les plans « sous prod » : une recherche exploratoire sur le chemsex parmi les gays, bisexuels et autres HSH dans la Région de Bruxelles-Capitale

Présentation

Le terme « chemsex » est utilisé pour désigner l’usage de produits psychoactifs (et  autres) dans un contexte sexuel. La thématique a fait l’objet de plusieurs études pionnières en Europe (notamment en Angleterre et aux Pays-Bas). Pour autant, aucune recherche n’avait encore été menée en Belgique alors même que ce type de pratiques est de plus en plus visible sur le territoire bruxellois, principalement parmi les gays, bisexuels et autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH). A travers une enquête en ligne et une revue de la littérature, cette recherche exploratoire a eu pour objectif de dresser un état des lieux, le plus large possible, du phénomène chemsex à Bruxelles et d’identifier les principaux enjeux, en particulier pour la santé. 

Programme

18h00

Accueil

18h15

Introduction

Charlotte Pezeril, directrice scientifique de l’Observatoire du sida et des sexualités

18h25

Présentation des résultats de la recherche

Jonas Van Acker, chercheur à l’Observatoire du sida et des sexualités

19h00

Discussion avec les intervenants

Sandrine Fournier est anthropologue. Elle est responsable des programmes prévention gay de l’association française Sidaction. Elle a réalisé des enquêtes ethnographiques sur la consommation de produits psychoactifs chez les gays dans le cadre du dispositif TREND de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies. Elle a également participé, avec l’association AIDES, à la première enquête qualitative sur le slam en France en 2012.

Stéphane Calmon est administrateur de l’association Ex Æquo à Bruxelles, vice-président de l’association AIDES, administrateur du centre de santé sexuelle (le 190) et membre actif de l’Inter LGBT en France.

Deux membres du groupe Let’s talk about chemsex de la Rainbow House.

19h30

Echanges avec le public

20h00

Verre de l’amitié

 

visuel_web_460x325px

Conférence
30 mars 2017

Date et horaire

Jeudi 30 mars 2017
18h00-20h00

Inscription

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Un formulaire est en ligne.

S’inscrire

Lieu

Observatoire du sida et des sexualités
Université Saint-Louis – Bruxelles

Rue du marais 119
1000 Bruxelles
(entrée par le parking)
Salle P61 – 6ème étage

Contacts

Charlotte Pezeril
Observatoire du sida et des sexualités
charlotte.pezeril@usaintlouis.be
02 211 79 82

Publication

Les enjeux de la pénalisation de la transmission du VIH, compte-rendu de la journée d’étude du 3 décembre 2015 organisée par la Plate-forme Prévention Sida et l’Observatoire du sida et des sexualités, Université Saint-Louis – Bruxelles, mars 2016