Les nouveaux usages en matière d’information documentation santé

Présentation

Cette matinée propose une réflexion concrète sur les nouveaux enjeux de l’information et de la documentation dans le champ de la promotion de la santé. À l’heure de la transformation digitale, il est indispensable de prendre en compte les (r)évolutions induites par le numérique et les nouvelles pratiques, du public ou des professionnels, pour repositionner les centres de documentation. L’accueil et la mise à disposition de ressources en lien avec la santé restent au cœur de nos métiers, mais pour continuer à relayer une information de santé utile, objective et correcte adaptée à tous nos publics, il est nécessaire d’ouvrir largement les perspectives et d’innover dans notre manière d’interagir avec des usagers en demande d’informations, d’échanges d’expériences ou de participation. Quelles formes peuvent prendre les interventions en matière d’information et de promotion de la santé en ligne ? La transformation digitale nous fait-elle courir le risque d’un creusement des écarts entre les utilisateurs et des inégalités de santé ? Comment pouvons-nous démontrer la nécessité et la valeur des activités et des compétences des professionnels de l’information et de la documentation ? Cette matinée d’étude, organisée par le Réseau bruxellois de documentation santé (RBD santé), sera l’occasion de réfléchir à des pistes et réunira des participants issus du secteur de la promotion de la santé et du tissu associatif et institutionnel de proximité en matière de santé et de prévention.

Programme

9h00-9h30

Accueil

9h30-9h50

Introduction

Delphine Metten, Quentin Colla (RBD santé) et Bernadette Taeymans (Question Santé)

9h50-10h20

Anne Laurent, Société française de santé publique

« Construire, élaborer et diffuser la connaissance expérientielle : l’expérience d’un groupe de travail piloté par la Société Française de Santé Publique »

Dans le cadre d’une initiative nationale, la Société Française de Santé Publique a lancé il y a plus de 3 ans une démarche de réflexion sur l’accès à la connaissance des professionnels de santé publique et de promotion de la santé. Dans un premier temps, nous avons mené une enquête en ligne auprès de 600 personnes pour identifier les besoins, les obstacles mais aussi les pratiques de production de connaissances dans les structures de promotion de la santé. Ce travail a montré de nombreux obstacles, financiers, structurels à l’accès à l’information et la difficulté des professionnels d’être eux-mêmes producteurs de connaissances. A la suite de ce travail, nous avons lancé une réflexion avec une quinzaine de structures partenaires, sur la capitalisation d’expériences en promotion de la santé et la diffusion de cette connaissance implicite auprès des professionnels et institutions. C’est de cette expérience dont il s’agira en présentant la démarche, les enjeux, les difficultés rencontrées.

Anne Laurent, sociologue et formée à la promotion de la santé, est chargée de mission à la Société Française de Santé Publique. Elle est en charge des dossiers sur la capitalisation de l’expérience, et le partage de connaissances.

10h20-10h50

Sophie Fernandez, AIDES

« VIH : La place d’Internet dans la relation soignant-e/soigné-e via le prisme de seronet.info »

Renforcer l’empowerment des personnes vivant avec le VIH par les échanges au sein d’un forum de discussion dédié au VIH pour permettre d’établir une relation soigné-e/soignant-e moins verticale. Seronet implique les internautes et offre une complémentarité avec les soignants-es par un savoir maîtrisé et partagé pour une meilleure prise en charge de sa santé.

D’abord volontaire au sein du groupe Sourds depuis 2004 et chargée des outils de communication et du lien avec les entendants-es au sein de l’association AIDES, en France, Sophie Fernandez coordonne depuis 2011 le projet Seronet. Elle est rattachée au secteur Nouvelles stratégies de santé.

10h50-11h05

Pause café

11h05-11h35

Claire-Anne Sevrin, Fédération Wallonie-Bruxelles

« Des outils pour installer un climat de confiance et renforcer la solidarité : le programme Yapaka de prévention de la maltraitance »

Yapaka.be est un programme de prévention de la maltraitance à l’initiative du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique mis en place en 1998. Éviter la maltraitance… Oui, mais comment ? Nous aimerions tant quelques idées fortes, un mode d’emploi, un guide pour savoir comment procéder. Mais tout comme il n’y a pas de recette miracle pour être parent parfait, il n’y a pas de réponse préfabriquée pour éviter la maltraitance. À chacun de se débrouiller… Mais cette débrouille peut s’avérer galère, détresse et solitude ou au contraire créativité pour autant que l’on trouve appui et solidarité: le coup de pouce d’un ami, d’un voisin, d’un proche, l’aide d’un professionnel… Pour proposer des pistes, l’équipe de Yapaka s’appuie sur un réseau transversal et sur l’agencement d’outils adaptés aux (nouveaux) usages de différents publics, professionnels, parents et enfants.

Claire-Anne Sevrin dirige la Cellule de Coordination de l’Aide aux Enfants victimes de Maltraitance de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

11h35-12h00

Discussion animée par Bernadette Taeymans

12h00

Sandwiches

 

 

Télécharger le programme (PDF)

Matinée d’étude
15 octobre 2018

Organisée par le Réseau bruxellois de documentation santé (RBD santé)

Date et horaire

Lundi 15 octobre 2018
9h30-12h00

Inscription

L’accès est libre. L’inscription (obligatoire) se fait par le formulaire sur : www.rbdsante.be.

Lieu

Observatoire du sida et des sexualités
Université Saint-Louis – Bruxelles

Rue du marais 119
1000 Bruxelles
(entrée par le parking)
Salle P61 – 6ème étage

Contacts

Delphine Metten
Observatoire du sida et des sexualités
delphine.metten@usaintlouis.be
02 211 79 10