La Fédération laïque de centres de planning familial enquête pour améliorer le dépistage VIH/IST en planning

flcpfDepuis mi-2016, la Fédération laïque de centres de planning familial (FLCPF) a mis en place un groupe de travail sur le dépistage du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles (IST) en planning. Cette initiative fait suite aux journées de réflexions de 2015 et 2016 à Bruxelles et à Liège (cycle de formation VIH et IST).
 
Dans une approche de prévention combinée, l’amélioration de la qualité du ciblage, de la diversification et de la couverture de l’offre de dépistage sont un maillon crucial de la chaîne d’intervention entre préventif et curatif. Il s’agit également d’assurer une entrée dans les soins et une mise sous traitement ARV (antirétroviraux) le plus rapidement possible.

Les centres de planning familial, qui sont déjà des centres de santé sexuelle ouverts à tous-tes, ont la capacité de s’emparer de ces défis :

  • améliorer la santé sexuelle, réduire l’incidence et la prévalence du VIH et des IST et le taux de « séro-ignorants » dans la population générale et au sein de populations clés (notamment les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes et les migrants subsahariens) ;
  • améliorer le dépistage IST/VIH en centre de planning familial, et améliorer l’accessibilité des centres à des populations spécifiques ;
  • renforcer les connaissances et les compétences en matière de VIH mais également d’orientations sexuelles des différentes composantes professionnelles actives dans les centres de planning familial.

Le groupe de travail est composé de membres des équipes de centres de planning de plusieurs fédérations et soutenu au niveau méthodologique par l’Observatoire du sida et des sexualités de l’Université de Saint-Louis – Bruxelles et par le Pôle Activité – Formation & Promotion Santé de la FLCPF.
 
Le groupe de travail élabore actuellement un diagnostic sur la situation du dépistage IST/VIH en centres de planning familial. Un questionnaire est en ligne afin de récolter des données dont l’analyse permettra d’identifier les priorités et les besoins des centres de planning familial.

Les résultats de cette enquête, du diagnostic et les priorités seront présentés et discutés lors de deux journées de réflexion en 2017.
 
Le questionnaire (en ligne du 15 décembre 2016 au 15 février 2017) est destiné aux équipes des centres de planning familial. La présence d’un médecin est recommandé pour répondre à certaines questions plus techniques. Le temps de réponse à l’enquête est estimé entre 30 et 40 minutes.