Conférence

Notre collègue Charlotte Pezeril interviendra le mardi 21 mars à la conférence « Tabou un jour, tabou toujours ? Infections sexuellement transmissibles : le vécu à travers le regard de la société » organisée par le Cercle du Libre-Examen de l’Université Libre de Bruxelles (19h15 – 22h00, campus du Solbosh, auditoire UD.2.218).

Présentation

 

affiche-ist-librex-finaleIST, entre vécus et évolution : Tabou un jour, tabou toujours ?

Ah, tu as le cancer ? Eh bien, tu vois que ce n’était pas malin de fumer toute ta vie ?

On s’imagine mal prononcer cette phrase, suite à une telle annonce de maladie, quelle qu’elle soit. Or, dès qu’il s’agit du VIH et autres IST, c’est tout autre chose…

Malgré campagnes de sensibilisation et cours d’éducation sexuelle, pour ce qui touche de près ou de loin à notre intimité sexuelle, les jugements et la moralisation ont la peau dure.

Une des conséquences de cela est qu’il est encore et toujours difficile de parler ouvertement à sa famille, ses ami.e.s, son/sa conjoint.e, mais même à son employeur et son médecin-traitant, de l’éventuelle infection dont nous pensons être contaminé.e.s

Les personnes infectées par les IST sont encore souvent envisagées non comme des personnes à traiter, mais comme des coupables d’un crime, et en tant que telles, seront blâmées, jugées, sinon moquées.

Or, au Cercle du libre examen, nous pensons que la meilleure manière d’aborder toute thématique est l’ouverture et le débat, et avons par conséquent entrepris d’embrasser cette question de manière libre et éclairée.

Pour ce faire, nous avons invité un panel d’expert.e.s dans des domaines variés :

  • Valérie Piette, professeure à l’ULB et historienne, exposera l’historique de la découverte et du développement du VIH, du point de vue de l’Occident.
  • Stéphane de Wit, infectiologue, fera un état des lieux des avancées médicales en matière de traitement du VIH
  • Charlotte Pézeril, sociologue à l’Observatoire du Sida et des sexualités, nous parlera des discriminations dont sont victimes les personnes infectées, dans le milieu professionnel, mais aussi dans le monde des tribunaux, et même de la médecine.
  • Céline Danhier, militante chez Sida’SOS, abordera à son tour toutes ces infections dont on parle moins, mais qui, dans l’état actuel des choses, sont souvent plus pernicieuces.

Après les exposés, le public aura l’occasion de s’entretenir avec les intervenants, dans un débat avec la salle.

Participation : 3€ / étudiant·e : 1€/ membre : gratuit