Comment mieux comprendre et gérer les signalements de filles à risque de mutilations sexuelles féminines en Belgique ?

Résumé

Une recherche-action, initiée par le réseau des Stratégies Concertées de lutte contre les MGF (SC-MGF) avec l’appui de l’Observatoire du sida et des sexualités en juin 2012, avait pour objectif d’étudier les différentes cas de signalement pour des situations d’excision ou de risque d’excision de filles et de femmes en Belgique et les actions prises afin de pouvoir analyser les freins ou les leviers à un accompagnement adéquat des familles.

Pour citer ce document

Fabienne Richard, Marie De Brouwere et Myriam Dieleman, « Comment mieux comprendre et gérer les signalements de filles à risque de mutilations sexuelles féminines en Belgique ? Présentation des résultats d’une recherche action », Développement et Santé, n°205, juin 2014, p. 21-25.

Plan

1/ Introduction
2/ Justification de la recherche
3/ Objectifs de la recherche et méthodes
4/ Résultats
Nombre et type de signalements
Etudes de cas et premières améliorations apportées à la prise en charge des situations de signalements
5/ Discussion

Auteurs

Fabienne Richard (Sage-femme, Docteur en sciences de la santé publique, coordinatrice du GAMS Belgique)
Marie De Brouwere (Socio-anthropologue, coordinatrice du réseau des stratégies concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines – SC-MGF)
Myriam Dieleman (Socio-anthropologue, Observatoire du sida et des sexualités)

Projet de recherche

Excision et migration en Belgique francophone