Appel à témoignage

3 septembre 2018 - Source : Plate-Forme Prévention Sida

A l’occasion de la prochaine Journée Mondiale du Sida, le 1er décembre, la Plate-Forme Prévention Sida est à la recherche de personnes vivant avec le VIH ayant une charge virale indétectable qui accepteraient de témoigner de leur vécu en lien avec la question « indétectable = intransmissible » et d’exprimer qu’est ce que ça a changée dans leur vie. Ces témoignages seront filmés sous forme de capsules vidéos et seront diffusés sur le site de la Plate-Forme et sur les réseaux sociaux.

Que vous soyez homme, femme, personne transgenre, jeune, moins jeune, hétérosexuelle, homosexuel(le), bisexuel(le), belge, d’origine étrangère, la Plate-Forme Prévention Sida est intéressée par votre expérience.

Envie de participer, contactez les au 02/733 72 99 ou via info@preventionsida.org

Merci d’avance!

Plus d'infos

Migr’en santé 2018

14 juin 2018 - Source : Service prévention SIDA-IST Charleroi-Mons

Ce samedi 30 juin dès 14h00 à la la Maison pour association (Marchienne), la Plateforme Migr’en santé et ses partenaires organisent une journée de sensibilisation sur la santé et les migrants, un événement très convivial et festif pour amener la population migrante à améliorer ses réflexes de santé.

Programme

Massimadi Bruxelles – Festival des films LGBT d’Afrique et de ses diasporas

3 mai 2018 - Source : Massimadi

Chocolate Babies de Stephen Winter, un film à voir ce vendredi 4/5 18h45 à Massimadi Bruxelles – Festival des films LGBT d’Afrique et de ses diasporas
Entre fantaisie, tragédie et comédie, Chocolate Babies provoque rires et dialogues depuis sa première en 1997. Un groupe de militants noirs et latinos queer et séropositifs fait la une des journaux à New York. Pour dénoncer la corruption politique entourant l’épidémie du VIH/sida, ces guérillas urbaines montent des attaques surprises contre des politiciens conservateurs qui, selon eux, dressent des listes secrètes de personnes séropositives. Le 120 battements par minute des années 90. Séance suivie d’une discussion avec la Plate-Forme Prévention Sida.

Plus d'infos

69, Années érotiques « Le droit à l’avortement »

2 mai 2018 - Source : ULB

69, Années érotiques « Le droit à l’avortement »

 par Bérengère Marquès-Pereiray, ULB & Jeanne Vercheval, Marie Mineur

L’année 1968 est souvent considérée comme un moment charnière dans la régulation du genre et de la sexualité. Pourtant, comme l’indiquent la fondation du MLF ou les émeutes de Stonewall, beaucoup de choses se sont en réalité produites au cours des années suivantes et d’aucuns dénoncent le poids d’une mythologie parfois tenace.

Ce cycle de séminaires, baptisé de manière ironique 69, années érotiques, explorera quelques uns de ces bouleversements et interrogera tant leur héritage que leur mémoire. Tout en évoquant ce qui s’est passé dans le monde au cours de ces années, il portera une attention particulière à la Belgique et inclura de nombreux témoins de l’époque. Il s’accompagne de la publication de l’ouvrage Mai 68 raconté par les objets, qui interroge les évènements du temps en Belgique.

Mardi 8 mai 2018 de 17h à 19h 

Salle Somville
Campus du Solbosch
Bâtiment S – 2e niveau
Avenue Jeanne 44
1050 Bruxelles

Plus d'infos

Appel à contribution « Expériences et politiques du VIH/sida au Maghreb »

26 mars 2018 - Source : L'Année du Maghreb

Appel à contribution de L’Année du Maghreb n°21, 2019 vol. II : « Expériences et politiques du VIH/sida au Maghreb »
Il s’agit d’un dossier coordonné par Monia Lachheb, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC, Tunis) et Christophe Broqua, Graduate Institute of International and Development Studies (IHEID, Genève).
​​Les résumés sont à envoyer avant le 15 mai 2018. Infos complémentaires sur le site de la revue.

Plus d'infos

Carte blanche en réaction à la programmation du parlement de la FWB pour la journée des droits des femmes.

5 mars 2018 - Source : Le Soir

L’intitulé interpellant d’un colloque (« Egalité femmes-hommes : où en est-on ? ») à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles fait réagir de nombreuses personnes qui y voient une remise en question du bien-fondé des luttes contre les violences faites aux femmes. Elles déplorent également des erreurs de casting dans le choix des invités.

Plus d'infos