Décoloniser la santé sexuelle

Le séminaire « Politiser la santé sexuelle : recherche, prévention et militantisme » se tiendra le mardi 21 avril de 14h à 16h30 (salle P61). Nous recevrons Nathaniel Adam Tobias Coleman (University of Birmingham / Warwick) et Anabel Sowemimo (Decolonizing contraception) pour une séance intitulée Décoloniser la santé sexuelle. Les interventions, en français et anglais, seront suivies d’une projection d’extraits du documentaire Pinkshasa et d’une discussion avec la réalisatrice Joelle Sambi et Gia Abrassart (Café Congo) et Joelle Sambi. La séance est coordonnée par Sarah Demart, chercheuse à l’Observatoire du sida et des sexualités.

La prévention combinée du VIH chez les gays : une nouvelle biotechnologisation des corps ?

Le séminaire « Politiser la santé sexuelle : recherche, prévention et militantisme » se tiendra le mardi 18 février de 14h à 16h30 (salle P61). Nous recevrons Mélanie Perez (Ined) et Gabriel Girard (Inserm) pour une séance consacrée à la prévention combinée du VIH chez les gays. Les interventions seront suivies d’une discussion avec Stephen Barris (Ex Æquo). La séance est coordonnée par Sandrine Detandt, chercheuse à l’Observatoire du sida et des sexualités.

Le non accès des femmes afrodescendantes à la PrEP : un impensé ?

Le séminaire « Politiser la santé sexuelle : recherche, prévention et militantisme » se tiendra le mardi 21 janvier de 14h à 16h30 (salle P61). Nous recevrons Ingrid Young (University of Edinburgh) et Séverine Carillon (CEPED, Université Paris Descartes) pour une séance consacrée au non accès des femmes afrodescendantes à la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP). Les interventions seront suivies d’une discussion avec Emilie Gérard (Plate-Forme Prévention Sida). La séance est coordonnée par Sarah Demart, chercheuse à l’Observatoire du sida et des sexualités.
Plus d’info

Les inégalités de santé et l’état de santé des personnes LGBTQI+

Cette conférence est organisée vendredi 6 décembre dans le cadre du projet Plan LGBTQI+ de la Fédération Laïque de Centres de Planning Familial (FLCPF). Lors de cette demi-journée, notre collègue Sandrine Detandt présentera le rapport « Health 4 LGBTI » (Commission européenne, 2017) sur les inégalités de santé et l’état de santé des personnes LGBTQI+.
Plus d’info

Sciensano publie son rapport annuel sur la situation épidémiologique du VIH/sida en Belgique

En 2018, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a baissé de 2% par rapport à 2017. 882 diagnostics de VIH ont été enregistrés en 2018, ce qui correspond à une moyenne de 2,4 nouveaux diagnostics par jour. Ces chiffres donnent à penser que l’utilisation de la Prophylaxie pré-exposition ou PrEP contribue d’une manière positive à la prévention du VIH et à la baisse du nombre de cas. Alors que le nombre de diagnostics baisse dans les groupes traditionnellement touchés, apparaissent d’autres groupes dont les programmes de prévention doivent tenir compte.Plus d’info

Prix du Comité femmes & sciences

Le Comité femmes et sciences, dont Charlotte Pezeril et Laura Bertora sont membres en tant que représentantes pour l’Université Saint-Louis – Bruxelles, lance un prix pour les étudiant·es diplômé·es du master de spécialisation en études de genre. Les premier·es lauréat·es ont été récompensé.es ce vendredi 18 octobre. Le Comité souhaite ainsi souligner l’importance et la pertinence du master de spécialisation en études de genre qui permet la transmission et la diffusion de connaissances essentielles dans le contexte des questions d’égalité hommes-femmes dans les domaines académique et scientifique.
Plus d’info

Désordre dans le genre, chaos dans la nation ?

Le 21 octobre, dans le cadre du Festival des Libertés, l’Atelier Genre(s) et Sexualité(s) (ULB), Bruxelles Laïque et l’Observatoire du sida et des sexualités (USL-B) organisent une table-ronde : avec Sonia Corrêa de Sexuality Policy Watch, Eric Fassin de l’Université Paris VIII, Sara Garbagnoli de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris3, David Paternotte de l’ULB, et Charlotte Pezeril de l’USL-B comme modératrice.
Plus d’info

Migrant·e·s africain·e·s et Afro-Belges face à la PrEP

Notre collègue Sarah Demart intervient ce mardi 22 octobre au Colloque Ignorance, pouvoir et santé : la production des savoirs médicaux au prisme des rapports de domination qui se tient à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord. Sa communication est intitulée : « On n’arrive pas à les toucher » : l’ignorance comme mode de gestion et de racialisation de l’épidémie du VIH. Les migrant·e·s africain·e·s et Afro-Belges face à la PrEP.
Plus d’info

Gender Studies 3.0

Sophia, le réseau belge des études de genre, fête ses 30 ans et s’offre pour l’occasion un colloque de deux jours les 24 et 25 octobre : Gender Studies 3.0 ! Sarah Demart interviendra dans l’atelier «Décoloniser l’antiracisme» et Charlotte Pezeril présidera la table-ronde de clôture intitulée «Comment partager des espaces de lutte pour créer des utopies “en commun”?» aux côtés de Sarah Bracke (Université d’Amsterdam) et Ouardia Derriche (Kahina).
Plus d’info